Prévente

La Kulturfabrik possède son propre système de billetterie en ligne via son site internet. Pour tout achat, veuillez vous référer à la page du spectacle/concert qui vous intéresse dans l'agenda.
Actuellement, en raison des règlementations liées à la situation sanitaire, nous ne sommes pas en mesure de vendre des tickets auprès des points de vente physiques externes.


Pour toute question, n’hésitez pas à nous joindre par téléphone: +352 55 44 93-1 ou par email : ticket@kulturfabrik.lu
Permanence: du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 17h.

Réductions

RÉDUCTIONS EN PRÉVENTE

Kulturpass : ticket à 1.50€. Plus d'informations ici.
Réservations au préalable : +352 55 44 93-1 ou ticket@kulturfabrik.lu

Moins de 6 ans : gratuit (hors spectacle jeune public)
Enfants de 6 à 12 ans, demandeurs d'emploi et étudiants : réduction selon les manifestations (sur présentation d’un justificatif).

RÉDUCTIONS EN CAISSE DU SOIR

Sur présentation d'un justificatif.
Moins de 6 ans : gratuit
Enfants de 6 à 12 ans, demandeurs d'emploi et étudiants : réduction selon les manifestations
Détenteurs "Carte Culture Jeunes": réduction de 6€.

Tarifs de groupe

La Kulturfabrik propose des tarifs de groupe pour certaines de ces manifestations. Renseignements au +352 55 44 93-27 ou mateusz@kulturfabrik.lu.

Venir à la Kulturfabrik

STATIONNEMENT 

• Sur le parking du Cactus (supermarché situé à 50m) pour spectateurs ou visiteurs

De France (Metz ou Thionville)

• Prendre la A3/E25 en suivant le panneau LUXEMBOURG/ BRUXELLES / TRIER
• Continuer en suivant le panneau ESCH/ALZETTE
• Prendre la sortie ESCH/ALZETTE - CENTRE et continuer sur la N4
• Entrer dans ESCH/ALZETTE et suivre la rue de Luxembourg (N4)

De Belgique

• Prendre la E25/ E111 en suivant le panneau LUXEMBOURG
• Prendre la A4, direction ESCH/ALZETTE
• Prendre la sortie ESCH/ALZETTE - CENTRE et continuer sur la N4
• Entrer dans ESCH/ALZETTE et suivre la rue de Luxembourg (N4)

D’Allemagne 

• Prendre la E 44 en suivant le panneau LUXEMBOURG/ BRUXELLES
• Continuer en suivant le panneau ESCH/ALZETTE
• Prendre la sortie ESCH/ALZETTE - CENTRE et continuer sur la N4
• Entrer dans ESCH/ALZETTE et suivre la rue de Luxembourg (N4)

TRANSPORTS EN COMMUN

TRAIN - Luxembourg > Esch-sur-Alzette
Ligne 60
Ligne 60C
www.cfl.lu

BUS - Arrêt: Villa Mousset / Clinique Ste Marie / Op der Leier
www.mobiliteit.lu
www.cfl.lu
www.tice.lu

VÉLOS 

La Kulturfabrik dispose d'une station Vël'OK et de plusieurs parkings à vélo.

Notre actu / / / 13.12.21
Kulturfabrik

Nos programmes mensuels changent !

Nos programmes mensuels changent !

Depuis 2019, la Kulturfabrik travaille avec des illustrateurs·rices du pays ou de la Grande Région pour une communication plus créative et pour soutenir la scène locale. En 2021, nous avons ainsi choisi de collaborer avec l'artiste Julie Wagener qui a réalisé les visuels de nos programmes mensuels. En 2022, c’est au tour de Studio Soleil.  


Janvier 2022


Pour réaliser le visuel de janvier 2022, Studio Soleil a utilisé une photo prise en 1981 à l’entrée de la Kulturfabrik, ancien abattoir municipal devenu lieu culturel.

Au début des années 1980, le sud du Luxembourg est touché par la crise sidérurgique. À Esch-sur-Alzette, le budget culturel, déjà restreint, est investi exclusivement dans les institutions culturelles « traditionnelles ». Pourtant, une partie de la jeunesse eschoise ressent le besoin de s’exprimer librement et en dehors du cadre officiel. Parallèlement, en 1979, l’ancien abattoir municipal, datant de 1885-86, ferme ses portes. En 1980, Ed Maroldt, enseignant au Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette, y monte avec sa troupe du lycée la première pièce d’une longue série « Das Konzert zum heiligen Ovid ». Ce sont les acteurs de cette pièce que l’on peut voir sur cette photo.

Ed Maroldt se souvient : 

« Dans les années 50, j’accompagnais souvent mon grand-père à l’abattoir car il avait une épicerie fine. Le médecin-vétérinaire apposait un tampon de conformité sur les salaisons vendues dans son magasin. Je profitais alors de ce temps d’attente pour m’aventurer toujours plus profondément dans ce lieu de mort. Lieu d’énergies négatives que je réussirai un jour à domestiquer en le transformant en lieu culturel. Je me souviens encore quand, quelques années plus tard, Conny, Rosario et moi avons nettoyé l’abattoir au karcher pour enlever la graisse qui s’était fixée au carrelage dans la salle appelée alors Vorkühlhalle. C’est là que nous avons présenté la première pièce de la Kufa "Das Konzert zum heiligen Ovid". »


De haut en bas, de gauche à droite

Pierre Rauchs, Michel Clees et Denise Grégoire
Claude Waringo, Rosario Grasso et Bob Flammang
Claude Schmit, Ed Maroldt, Haidy Jacobi, Lambert Schlechter, André Detampel et Fernand Mathes
Photo prise par Conny Scheel